Nous avons vu des ours!

Aujourd’hui, je vais te parler de notre promenade de dimanche dans une  forêt, où on a vu des ours!

via GIPHY

Sérieusement,  tu as cru vraiment que l’on a vu des ours? Ce n’est un ours poilu que l’on a vu, mais plusieurs pieds d’ail des ours. Ces feuilles ressemblent énormément à celle du muguet, ainsi que de la jeune parisette, celles-ci sont toxiques. C’est pour ça, que nous personnellement on le glane quand les fleurs commence à apparaitre.

ail des ours.JPG

L’ail des ours à des vertus médicinales, tout comme l’ail commun mais en plus puissante comme toutes plantes sauvages. Elle fait partie des plantes européenne comestibles les plus riches en vitamines C. Elle contient aussi du soufre, du silicium, du fer, du manganèse, du zinc … et d’autres vitamines B1, B2 et E.

ails des ours.JPG

Traditionnellement l’ail des ours est utilisé dans le traitement des pathologies cardiovasculaires, des diarrhées, ou contre les vers intestinaux.
D’autre usages sont documentés comme la lutte contre la grippe et certaines pathologies virales, les pathologies du foie ou encore des gastrites.

Nb : l’ail des ours ne doit pas être associé à des médicaments traitant les troubles de la coagulation.

Son action dépurative permet d’éliminer les toxines de l’organisme. C’est notamment un chélateur des métaux lourds grâce aux composés soufrés qu’il contient. Ils rendent le mercure et le plomb solubles dans l’eau facilitant ainsi leur élimination de l’organisme.

C’est un antiseptique et antibiotique général grâce à la molécule d’alliine qu’il contient. Il désinfecte l’intestin. Il aide à venir à bout des diarrhées et lourdeurs d’estomac en stimulant la sécrétion des sucs gastriques.

Il a un effet hypotenseur et diminue le taux de cholestérol

fleurs ails des ours.jpg

On  consomme toute la plante, les feuilles, les fleurs et le bulbe. On le cuisine de différente façon:

Cru  : en les ciselant dans une salade, sur un fromage frais , comme condiment en fin de cuisson d’une poêlé de légumes ou une omelette par exemple, ou extraire son jus.

Cuit : les feuilles en poêlé comme l’épinard, en soupe, ainsi que le bulbe.

On peut aussi le faire sécher et le mixer pour l’utiliser comme condiment ou aromatisé du sel.

Les boutons des fleurs peuvent se préparer au vinaigre, comme des cornichons.

Les photos sont de doudou (sauf celle où il est dessus, bien-sur). Il commence à ce passionner <3

IMG_1529.JPG

On a pu aussi croiser une grenouille. Par contre monsieur a eu deux tiques, espérons que ça ne lui déclenche rien de grave..

Vous aimeriez savoir, où ce situe cette forêt? Pour ça il faudra me contacter en privé 😉

WP_20180506_16_41_34_Pro(2)

Nous avons croisé, aussi de l’alliaire officinal, de la pulmonaire, des pissenlit, de la reine des près, des ronces, des noisetiers.. Si ça t’intéresse, je peux faire un article sur les plantes comestibles, que l’on connait et que l’on croise lors de nos promenades.

Ainsi qu’un parcours de reconnaissance des arbres.

IMG_1518.JPG

As-tu déjà gouté l’ail des ours?

Connais-tu un peu les plantes comestibles?

 

2 réflexions sur “Nous avons vu des ours!

    1. Bonsoir,

      Le titre est accrocheur 😉 C’est sur que ces petits ours font trop peur lol

      Bonne soirée!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.